Comment savoir si c est le compresseur de clim qui est mort
Blog

Comment réparer un compresseur de climatisation défaillant

Vous vous demandez comment réparer votre compresseur de climatisation lorsqu’il tombe en panne ? Un compresseur défectueux empêche le système de climatisation de refroidir correctement l’habitacle de votre véhicule. Le compresseur est l’élément central du circuit frigorifique : il comprime le fluide réfrigérant pour lui permettre de passer de l’état gazeux à l’état liquide, produisant ainsi du froid. Identifier les symptômes d’un compresseur de clim en fin de vie et savoir comment le réparer vous permettra de retrouver rapidement un air frais et agréable dans votre voiture lors des journées chaudes d’été.

Les signes d’un compresseur de climatisation mort

Plusieurs indices peuvent vous alerter sur un problème de compresseur. Si l’air soufflé par les bouches d’aération n’est plus aussi frais qu’avant malgré une température réglée au minimum, cela peut indiquer un dysfonctionnement du compresseur. Des bruits anormaux provenant du compartiment moteur lorsque la climatisation est enclenchée, comme des grincements ou des claquements, sont aussi révélateurs d’une défaillance de cet élément central du système frigorifique.

En inspectant visuellement le compresseur, vous pourrez constater d’éventuelles traces d’humidité ou de fuite de fluide frigorigène. Vérifiez également la présence de dommages extérieurs, de rouille ou de pièces desserrées. Une quantité insuffisante de réfrigérant causée par une fuite empêche le compresseur de monter suffisamment en pression pour assurer le refroidissement. Si l’embrayage et la poulie ne s’activent pas lorsque la climatisation est mise en route, le compresseur ne se lancera pas.

Exemple : En roulant climatisation allumée, vous remarquez que l’air soufflé est de moins en moins frais et que des sifflements suspects se font entendre. Un rapide coup d’œil sous le capot vous permet de détecter des traces d’humidité autour du compresseur, signe d’une probable fuite de réfrigérant.

Vérifier la tension de la courroie du compresseur

Une courroie détendue peut empêcher le compresseur d’être entraîné correctement. Vérifiez sa tension et son état. Si elle est usée, effilochée ou tarde à entraîner la poulie du compresseur au démarrage, il faudra la remplacer. Une tension insuffisante peut se régler en modifiant la position du tendeur. Suivez la procédure décrite dans le manuel d’entretien de votre véhicule.

Dans certains cas, la courroie peut casser net si elle est trop usée. L’embrayage électromagnétique du compresseur ne s’engagera alors plus du tout. Remplacer la courroie devrait résoudre le problème si le compresseur lui-même n’est pas endommagé.

Contrôler les niveaux de pression du circuit frigorifique

À l’aide d’un manomètre spécifique, contrôlez les valeurs de basse et haute pression du circuit. Si elles sont trop faibles, cela indique un manque de fluide frigorigène qu’il faudra compenser par une recharge après avoir détecté et colmaté la fuite. Des pressions trop élevées peuvent traduire un encrassement du condenseur ou du filtre déshydrateur, qu’il faudra nettoyer ou changer.

Pensez aussi à vérifier régulièrement l’état du filtre déshydrateur, qui élimine l’humidité du circuit. S’il est saturé d’humidité, il peut geler et bloquer la circulation du fluide. Son remplacement est alors nécessaire.

Des valeurs anormales peuvent aussi provenir d’un dysfonctionnement des pressostats qui régulent le déclenchement du compresseur. S’ils sont défectueux, le compresseur ne s’enclenchera pas. Leur remplacement est alors nécessaire.

Bon à savoir : Une utilisation prolongée du système de climatisation avec une quantité insuffisante de réfrigérant peut endommager irrémédiablement le compresseur par manque de lubrification. Les particules métalliques générées par l’usure risquent de polluer tout le circuit.

Tester l’embrayage électromagnétique du compresseur

Si en mettant le contact et la climatisation, vous n’entendez pas le clac caractéristique de l’embrayage qui s’enclenche et que la poulie reste immobile, le problème peut venir du compresseur lui-même. Testez l’alimentation électrique au niveau de l’embrayage. Si le courant arrive bien, c’est que l’embrayage est grillé et qu’il faut changer le compresseur.

Un compresseur qui s’engage par à-coups ou dont l’embrayage patine est aussi le signe d’un compresseur en fin de vie. Un remplacement sera nécessaire pour retrouver une climatisation efficace.

Purger et recharger le circuit en cas de manque de réfrigérant

Si le niveau de fluide frigorigène est trop bas, commencez par rechercher la fuite éventuelle. Elle peut se situer au niveau des raccords et durites ou provenir d’un joint défectueux du compresseur. Selon son emplacement, colmatez la fuite ou remplacez l’élément concerné. Un kit de recharge vendu dans le commerce peut dépanner provisoirement en cas de fuite légère.

Purgez ensuite complètement le réfrigérant restant à l’aide d’une station de charge puis tirez au vide le circuit pour le déshydrater. Remplissez enfin la quantité adéquate de fluide frigorigène en vous référant aux préconisations constructeur. Cette opération de recharge nécessite des compétences spécifiques et un équipement adapté.

À noter : Une surcharge en réfrigérant peut aussi dégrader les performances de la climatisation. Les symptômes sont un manque de refroidissement et une surconsommation électrique du compresseur. Il est donc important de bien doser la quantité de fluide injectée.

Remplacer le compresseur s’il est HS

Si malgré tous ces contrôles et tentatives de réparation votre climatisation ne produit toujours pas d’air frais, c’est malheureusement que votre compresseur est mort. Son remplacement est alors la seule solution. Après avoir purgé le réfrigérant restant, débranchez les durites et connecteurs électriques puis dévissez le compresseur de son support.

Remplacez-le par un modèle identique en prenant soin de remplacer également le joint d’étanchéité. Refaites le niveau d’huile, reconnectez les durites en respectant les couples de serrage prescrits, et tirez au vide l’installation avant d’injecter la quantité requise de réfrigérant. Faites ensuite un test d’étanchéité de l’ensemble du circuit. Votre climatisation devrait à nouveau fonctionner efficacement.

Exemple : Après avoir constaté que votre compresseur ne s’enclenchait plus du tout malgré une alimentation électrique correcte, vous décidez de le changer. Vous vous procurez un compresseur neuf chez votre garagiste, vidangez l’ancien, remplacez les joints, puis remontez le nouveau en prenant soin de l’huiler. Après avoir fait le vide et refait une charge de réfrigérant aux valeurs prescrites, vous retrouvez une climatisation parfaitement opérationnelle.

Pour prévenir les pannes, adoptez les bons réflexes d’utilisation de votre climatisation. Coupez-la quelques minutes avant la fin de votre trajet pour laisser s’évacuer l’humidité du circuit. Évitez de diriger les bouches d’aération directement sur vous pour ne pas créer d’à-coups de pression dommageables pour le compresseur. Faites entretenir le système tous les 2 ans pour remplacer le filtre déshydrateur et maintenir les performances frigorifiques. Avec ces précautions, vous limiterez le risque de tomber en panne de compresseur.

Bon à savoir : Sur certains modèles de véhicules équipés d’un compresseur à cylindrée variable, une procédure spécifique de recharge du réfrigérant est nécessaire. Elle requiert l’utilisation d’un outil de diagnostic et d’un logiciel constructeur pour paramétrer finement la quantité de fluide à injecter en fonction de valeurs mesurées par les capteurs.

En suivant ce guide de dépannage pas à pas et en adoptant quelques mesures préventives simples, vous serez en mesure de diagnostiquer vous-même un problème de compresseur de climatisation et d’y remédier. Dans les cas les plus complexes, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel équipé des outils adéquats pour retrouver un confort thermique optimal à bord de votre véhicule.