Quel est le coût d’une climatisation
Blog

Achat, pose et entretien : quel est le coût pour la climatisation ?

L’installation d’une climatisation réversible ou d’une pompe à chaleur air-air a pour rôle d’améliorer le confort thermique d’un logement. Il s’agit là d’une solution qui vient remplacer les chaudières à gaz ou électrique.

Avant de porter votre choix sur un climatiseur, il est important d’avoir des informations sur la pose de ce dernier ainsi que son entretien. En cette période où tout le monde fait attention à consommation électrique, vous devez connaitre le niveau de consommation de cet appareil.

En cette période de réchauffement climatique il fait de plus en plus chaud et se doter d’un climatiseur n’est pas du tout un luxe. L’objectif visé en achetant un split est de se sentir à l’aise à la maison et de pouvoir inviter des amis dans un environnement frais.

Toutefois comment bien choisir un climatiseur qui convient aux normes de votre maison ainsi qu’aux besoins de ses occupants ? Certains critères tels que le prix et la puissance sont fortement à prendre en considération.

De quoi dépend le prix d’un appareil de climatisation ?

Avant d’acheter un climatiseur il est important d’évaluer vos besoins. Il peut arriver qu’un appareil avec de bonnes dimensions puisse rafraichir toute votre maison. Pour bénéficier d’une bonne climatisation et réaliser des économies d’énergie, posez-vous les bonnes questions.

Votre choix doit répondre à vos besoins à savoir le nombre de pièces à rafraichir, la surface et la nature de la pièce à rafraichir, le niveau d’isolation de votre maison et la fréquence d’utilisation de l’appareil.

Vous devez également vous poser les questions de savoir si vous souhaitez programmer votre appareil ou si vous avez besoin d’un chauffage supplémentaire. De cette façon, vous avez toutes les chances de choisir un climatiseur de qualité. Il ne vous reste qu’à définir votre budget.

Le marché dispose de plusieurs systèmes de climatisation. Les prix varient d’un modèle à un autre. Les prix d’acquisition d’un climatiseur vont de 700 à 8 000 euros environ. L’écart est assez considérable.

La puissance d’un appareil influence son prix. Généralement la puissance dépend de la surface à rafraichir. Aussi, en fonction de la configuration de votre logement détermine le type de puissance dont vous avez besoin. Rapprochez-vous d’un professionnel pour la réalisation d’un bilan thermique.

Les différents prix des climatiseurs

La climatisation split et la climatisation monobloc constituent les principales familles des climatiseurs. Chacune de ses familles a une spécificité même si tous les climatiseurs sont équipés d’un système complexe.

Les climatiseurs monobloc ont cette capacité d’enlever l’air chaud présent dans une pièce pour l’envoyer hors du logement via un tuyau. Vous trouverez des versions fixes ou mobile. Les fixes sont plus performants. Leurs prix varient entre 800 et 1400 euros.

Quant aux climatiseurs split, ils sont catégorisés en plusieurs groupe. On a le climatiseur monosplit qui peut être fixe ou mobile. Il comprend une seule unité et coûte entre 800 et 2 500 euros en moyenne.

Le climatiseur multisplit comprend 12 unités intérieures. Il a la capacité de refroidir plusieurs pièces à la fois. Son prix varie entre 1 500 et 12 000 euros. Enfin le climatiseur gainable installable dans les combles disponibles vendu à partir de 1 500 euros.

Les climatiseurs réversibles quant à eux coutent entre 800 et 15 000 euros. Ils ont la capacité de fournir une climatisation efficace en période de forte chaleur. En hiver, ils réchauffent votre maison, mais en période de froid intense, vous aurez besoin d’un système de chauffage supplémentaire.

Les coûts cachés d’une climatisation

Les fuites de fluide frigorigène peuvent avoir un impact sur le fonctionnement de l’installation d’une climatisation. En effet, l’efficacité d’un système de climatisation peut être influencée par un bon nombre de facteurs.

La fuite du fluide frigorigène est un coût caché assez important et très souvent négligé de l’exploitation d’une installation de climatisation.  Par an, certains systèmes de réfrigération peuvent perdre au minimum 20% de leur charge.

Les raisons sont soit une mauvaise conception, soit une installation de mauvaise qualité ou encore un entretien inapproprié. Les impacts sont tout aussi nombreux. On peut citer une consommation élevée d’énergie, une empreinte carbone très élevée et des coûts de service plus élevés.

Les fuites du fluide frigorigène ont un impact négatif sur l’environnement. On parlera donc d’impact environnemental d’un système de réfrigération. Celui-ci est composé des émissions directes et indirectes.

Les émissions indirectes du carbone proviennent de la production d’énergie essentielle au fonctionnement du système, des moteurs et de tout le dispositif électrique. D’où la nécessité d’une optimisation des performances afin de réduire les risques de fuite du fluide.

Les émissions directes quant à elles proviennent des fuites de frigorigène dans l’atmosphère. Pour limiter les dégâts, il faut choisir un réfrigérant à faible PGR avec un système bien entretenu. Ainsi, les émissions directes seront réduites.

Prendre soin de vos équipements de climatisation du point de vue de l’étanchéité réduit les coûts énergétiques. Très souvent, ils sont supérieurs aux coûts d’entretien et de réparation. Raison pour laquelle un forfait d’entretien constitue une solution préventive pour votre système de climatisation.

Les réductions et aides pour la climatisation

La climatisation classique c’est-à-dire sans pompe à chaleur ne bénéficie pas des aides nationales. Par contre, l’installation d’une climatisation réversible dans votre appartement est éligible à de nombreuses aides financières.

L’aide à la climatisation passe par des taux de TVA avantageux. Lors de l’achat et de l’installation de votre pompe à chaleur, trois taux peuvent s’appliquer : le taux normal de 20%, l’intermédiaire de 10% et le taux réduit de 5,5%.

Le taux normal s’applique aux pompes à chaleur air-air des climatiseurs réversibles. En revanche, le taux de TVA de 10% s’applique sur le coût de la main d’œuvre dans la mesure où la construction de la maison individuelle date de plus de deux ans. Il n’y a pas de crédit d’impôts pour ce type de climatisation.

Quant aux pompes à chaleur air-eau et les pompes à chaleur géothermiques, elles bénéficient d’un taux de TVA de 5,5%, car considérées comme des solutions de chauffage et de rafraîchissement. Aussi, vous ne bénéficiez de cette aide que si la fourniture et le pose des équipements sont fait par un artisan reconnu garant de l’environnement.

Depuis 2009, l’installation d’une pompe à chaleur air-air ne vous donne pas droit à un crédit d’impôts. Par contre, une pompe à chaleur air-eau ou une pompe à chaleur géothermique vous permettent de bénéficier de MaPrimeRénov, l’éco-PTZ, les primes d’énergie et les aides de l’Agence national de l’habitat.

Optimiser le confort thermique : le choix stratégique du climatiseur réversible

Le climatiseur réversible se présente comme une solution deux-en-un, capable de rafraîchir votre intérieur en été et de le réchauffer en hiver. Cette polyvalence en fait une option de plus en plus prisée pour améliorer le confort thermique d’un logement.

En choisissant un climatiseur réversible, vous bénéficiez d’une technologie avancée qui ajuste la température de votre habitation tout au long de l’année, tout en réalisant des économies d’énergie significatives. L’investissement initial peut être amorti grâce aux économies réalisées sur vos factures d’électricité, rendant cet appareil particulièrement attractif pour les consommateurs soucieux de leur budget et de l’environnement.

En outre, la pompe à chaleur air-air, qui équipe les climatiseurs réversibles, est reconnue pour son efficacité énergétique. Elle extrait l’air chaud de l’extérieur pour chauffer votre logement en hiver et fonctionne en mode inverse en été pour rafraîchir les pièces.

Cette capacité d’adaptation assure un confort optimal, indépendamment des variations climatiques. Consulter un professionnel pour un bilan thermique permet de choisir le modèle le plus adapté à vos besoins et d’optimiser votre installation pour une performance maximale.

L’importance cruciale du bilan thermique avant l’installation d’une climatisation

La réalisation d’un bilan thermique par un professionnel est une étape indispensable avant l’installation d’un système de climatisation. Ce diagnostic permet d’identifier les besoins spécifiques de votre habitation en termes de rafraîchissement et de chauffage, en tenant compte de la surface à traiter, du niveau d’isolation et de l’exposition aux éléments.

Le bilan thermique guide le choix de la puissance nécessaire pour votre climatiseur, assurant ainsi une efficacité énergétique optimale et des performances de rafraîchissement adaptées. Ignorer cette étape pourrait entraîner une surconsommation d’énergie et des coûts supplémentaires significatifs, compromettant l’efficacité de votre système de climatisation.

Un bilan thermique approfondi aide également à déterminer le type de climatiseur le plus approprié pour votre logement, qu’il s’agisse d’un modèle split, monobloc, ou d’une solution réversible. Cette analyse préalable garantit que l’installation choisie répondra parfaitement aux exigences de confort des occupants tout en respectant votre budget. L’expertise d’un professionnel dans cette phase préparatoire est cruciale pour éviter les erreurs coûteuses et s’assurer que votre investissement dans un système de climatisation soit rentable à long terme.

Gérer efficacement les coûts d’entretien pour une climatisation durable

L’entretien régulier d’un système de climatisation est fondamental pour en assurer la longévité et le bon fonctionnement. Négliger cette étape peut conduire à une diminution significative de l’efficacité de l’appareil, augmentant ainsi les coûts énergétiques et réduisant sa durée de vie.

Les contrats de maintenance proposés par les professionnels offrent une solution pratique pour prévenir les pannes et garantir une performance optimale de votre climatiseur. Ces forfaits d’entretien comprennent généralement la vérification du fluide frigorigène, le nettoyage des filtres et la détection précoce de toute fuite ou anomalie pouvant affecter l’efficacité de l’appareil.

Investir dans un contrat d’entretien pour votre climatisation peut sembler être un coût supplémentaire, mais c’est en réalité une économie à long terme. Un système bien entretenu consomme moins d’énergie, réduit les risques de pannes coûteuses et prolonge la durée de vie de l’appareil.

De plus, cela vous assure de rester en conformité avec la réglementation en vigueur concernant l’utilisation et l’entretien des systèmes de climatisation, minimisant ainsi les impacts environnementaux négatifs liés aux émissions de frigorigène. Prendre soin de votre installation de climatisation est donc essentiel pour en maximiser les bénéfices, tant en termes de confort que d’économies d’énergie.

En fin de compte, il est préférable de choisir une climatisation réversible pour votre habitation, car celle-ci est plus respectueuse de l’environnement et son installation bénéficie de nombreuses aides financières.